Les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur air eau – pompe a chaleur

La pompe à chaleur air-eau est constituée de deux modules reliés entre eux par un fluide frigorigène ou eau glycolé. Un premier module est placé dans le jardin. Il est chargé de capter les calories de l’air extérieur. Elles sont ensuite utilisées pour chauffer l’eau de votre réseau de chauffage.

L’unité intérieure est raccordée au réseau de radiateurs ou au plancher chauffant et va diffuser la chaleur dans le logement.

 

Exemple d'unité extérieure et intérieure d'une PAC

Unité extérieure et unité intérieure d’une pompe à chaleur

La pac air eau est beaucoup sollicitée dans les maisons neuves car elle utilise une énergie renouvelable et permet de diminuer considérablement la facture énergétique. Nous allons voir plus précisément quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages de la pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur présente beaucoup d’atouts, à la fois pour les économies d’énergie qu’elle offre mais aussi pour son confort de chauffe et d’utilisation. En effet, elle ne nécessite pas d’espace de stockage pour le combustible (contrairement à d’autres énergies comme le bois, le propane ou le fioul) et elle peut produire le chauffage et l’eau chaude sanitaire. 

Voici une liste de ses principaux avantages :
 
Une faible consommation d’énergie :
Pour 1kWh d’électricité consommée pour fonctionner, la pac restitue 3 à 4 kWh de chaleur. Elle permet ainsi de réduire considérablement les dépenses (votre facture de chauffage peut être divisée par 3 à 4 !).

Un confort d’utilisation :
La pac fonctionne de façon autonome, elle chauffe rapidement et assure une température stable dans toutes les pièces.

Une pose simple :
La pac air eau peut se raccorder sur l’installation de chauffage existante ou sur un plancher chauffant.

– Pas de rejets :
Ce système de chauffage ne rejette pas de fumées dans l’atmosphère, il n’y a donc aucune problématique de conduit d’évacuation à prévoir.

– Un seul appareil pour tous vos besoins :
Le système va produire le chauffage et l’eau chaude et pourra également rafraichir vos pièces en période estivale (si vous optez pour un modèle réversible).

– Éligible aux aides financières :
Si votre logement a plus de 2 ans et que vous faites appel à un professionnel RGE pour la fourniture et la pose de votre pompe à chaleur air eau, vous pouvez profiter du crédit d’impôt Transition Energétique. Cette aide vous est versée l’année suivant vos travaux sous forme de déduction d’impôt. Les ménages aux revenus modestes peuvent quant à eux bénéficier du dispositif MaPrimeRenov’.

Demander un devis sur-mesure

(Gratuit et sans engagement)

Les principaux inconvénients de la pac

La pompe à chaleur a aussi quelques points négatifs qu’il faut avoir en tête lorsque l’on souhaite l’utiliser pour se chauffer. 

– Le niveau sonore de l’unité extérieure :
Certains modèles peuvent être plus bruyants que d’autres. Il faut donc penser à vérifier avant tout achat le nombre de décibels émis par le module. Il faut surtout éviter de le placer contre le mur d’une chambre ou d’une pièce de vie afin qu’aucun bruit ne gêne les occupants. Ce point s’avère moins contraignant aujourd’hui car les fabricants proposent des produits de plus en plus silencieux.

– Des performances qui varient en fonction de la température :
Les pompes à chaleur air-eau atteignent un meilleur rendement lorsque la température extérieure n’est pas trop basse. Par conséquent, si vous habitez une région froide (où les températures en hiver dépassent les -7°C), votre pac aura un rendement moyen moins important. D’autre part, puissance baisse quand la température baisse. La  pompe à chaleur doit alors se servir de son appoint électrique. Votre facture de chauffage sera donc plus élevée durant cette période.  

– Avoir un emplacement idéal pour l’unité extérieure :
Comme dit précédemment, elle doit être éloignée des pièces de vie et aussi des voisins afin d’éviter toute nuisance sonore.

La pompe à chaleur air eau est donc un système de chauffage très intéressant qui regroupe de nombreux avantages. Elle peut s’installer aussi bien dans une construction neuve que pour de la rénovation.

Il faut toutefois bien dimensionner l’installation dans les régions où les hivers sont très rudes et dans certains cas lui ajouter un chauffage d’appoint (un poêle à bois ou à granulés par exemple).

Changer de chauffage pour une pompe à chaleur : foire aux questions

La PAC est un équipement encore nouveau qui suscite de nombreuses interrogations. Après avoir vu ses différents points positifs et négatifs, nous allons maintenant répondre aux principales questions qui se posent sur ce produit.

❓ Quel est le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur ?

Elle capte les calories présentes naturellement dans l’air extérieur. Cette chaleur « gratuite » est ensuite transférée à l’intérieur par l’intermédiaire d’un fluide frigorigène puis utilisée pour chauffer le logement. De ce fait, l’énergie consommée est moindre par rapport à celle produite.

🧾 Quel gain sur ma facture en remplacement d’une chaudière fioul ?

La majorité des maisons individuelles chauffées au fioul ont une classe énergie E, F ou G. Elles sont donc très énergivores. L’installation d’une PAC en remplacement d’un appareil au fuel permet de diviser par 2 la facture de chauffage. Soit en moyenne une économie de l’ordre de 1 000 € par an.

🏠 Où peut-on installer une pompe à chaleur ?

L’installation d’une PAC air/eau est idéale dans une région au climat tempéré. Elle nécessite d’avoir un jardin ou une cour pour placer l’unité extérieure. Enfin, l’habitation doit être correctement isolée et équipée d’un réseau de radiateurs ou d’un plancher chauffant.

💰 Quel est le prix moyen pour l’installation ?

Le coût avec la pose comprise varie de 8 000 à 13 000€ environ. Le tarif dépendra de votre projet, de la marque de votre PAC et des caractéristiques que vous choisirez (chauffage seul, avec production d’eau chaude, fonction rafraichissement…). Plusieurs subventions permettront toutefois de réduire cet investissement.

🔊 Quel est le niveau sonore d’une PAC ?

Les premières générations d’appareils étaient bruyantes. Mais beaucoup de progrès ont été accompli sous l’effet de la réglementation et des efforts de conception des fabricants. Le niveau requis par la Directive EcoDesign est de 55 dB pour l’unité extérieure, 35 dB pour l’unité intérieure. A titre d’exemple, un lave-vaisselle actuel produit un niveau sonore de 45 dB, un réfrigérateur de 35 dB. Les conditions d’installation peuvent limiter encore le bruit. Par exemple, en posant la PAC sur des plots.

❄️Le mode réversible, comment ça marche ?

Certaines PAC air/eau sont réversibles, ce qui leur permet d’inverser leur cycle afin de rafraichir le logement de quelques degrés en été. Ce fonctionnement n’apportera pas d’air frais au sein de la maison contrairement à une climatisation. Cette option n’est disponible que sur un plancher chauffant ou sur des ventilos convecteur. Elle est déconseillée sur des radiateurs car l’humidité de l’air risquerait de condenser et de créer des écoulements au sol.

 

Installez votre pompe à chaleur en toute confiance avec IZI by EDF !

Bénéficiez de conseils d’experts pour choisir le modèle adapté à votre besoin,
d’une installation par un artisan qualifié RGE et des aides au financement.

Demander un devis gratuit

Pompe a chaleur 4.9 (98%) 8254 votes